Logo Diapason
Diapason
France
Textes originaux en français

Une fois réinjectée la PSU102, impossible de revenir en arrière, « l’effet waouh » est imparable et immédiat

01/05/2024
Weiss DAC204 vue avant de trois quart
Cliquer sur l'image pour consulter l'article original
Distinction décernée dans cet article
Distinction "Diapason d'Or" par Diapason

Quelques dates pour situer le parcours de Daniel Weiss : en 1979, il entre au laboratoire audio numérique de Willi Studer AG puis crée à Zurich en 1985 la société Weiss Engineering Ltd. L’entreprise conçoit des équipements numériques pour les studios de mastering et diffuse ses produits mondialement. La série 102 intègre la console de mixage numérique IBIS de Sony Music New York destinée à l’enregistrement de musique classique. Dans les années 1990, Weiss est leader en traitement du signal pour le mastering. Début 2000, la société s’ouvre aux audiophiles afin de leur apporter un know-how jusque-là réservé aux professionnels. En 2021 aux Etats-Unis, Daniel Weiss reçoit le Technical Grammy Award, un prix prestigieux où il intègre un club de personnalités telles que Ray Dolby (1995), Rupert Neve (1997), Les Paul (2001), Roger Linn (2011), Dr Raymond Kurzweil (2015). L’année suivante, en février 2022, le DAC501 se pose pour un temps dans l’auditorium de Diapason – unique, à la fois DAC, mais aussi lecteur réseau, ampli casque et outil de mastering avec interventions poussées sur le signal (Crosstalk Cancelling, égalisation paramétrique).

Le DAC204 est essentiellement un DAC, que le fabricant présente comme « une alternative abordable aux unités de qualité supérieure telles que le DAC501 ». Ce DAC204 est muni de trois entrées (USB-B, S/PDIF coaxiale et optique), de sorties analogiques après conversion asymétriques RCA ou symétriques XLR avec clés d’atténuation (10 dB ou 20 dB ou la somme des deux). Il accepte le PCM jusqu’à 24 Bits/384 kHz (192 kHz en RCA, 96 kHz en optique) et les DSD64/128 en USB. Le DSD est converti en PCM en 16/24 Bits et 88,2/176,4 kHz au choix à l’aide de clés en façade. Des diodes vertes indiquent la fréquence du signal entrant (en USB uniquement). La conversion passe par une puce ESS à huit DAC, soit quatre en parallèle par canal audio D/G. Le cumul des quatre se traduit par un niveau analogique de +12 dB en sortie, et seulement +6 dB pour le bruit qui n’est pas corrélé entre les canaux. D’où un rapport signal/bruit amélioré de +6 dB.

Le DAC204 étant initialement destiné au studio, il est muni d’une unité d’interface INT204. On la détecte à la présence de sorties numériques (AES/EBU, S/PDIF BNC/RCA). Utiles pour insérer, par exemple, un égaliseur numérique dans le chemin du signal selon un schéma tel que : source USB > conversion en AES/EBU dans le DAC204 > égaliseur numérique externe > entrée S/PDIF sur le DAC204 > sortie analogique. Un cas limite chez soi, mais qui sait.

L’alimentation optionnelle PSU102 est une alimentation linéaire de haute qualité pouvant fournir 5, 6, 9 ou 12 V CC. Deux sorties sont possibles, une facilité là aussi plutôt tournée vers le studio.

L’écoute Alternative d’accord, mais à quel point ? Eh bien à un point inattendu à condition de faire l’impasse sur tout ce qui fait la spécificité du DAC501, son streamer intégré, ses outils de modélisation du son, d’où l’importance de bien calibrer son besoin. Disons-le tout net, le DAC204, surtout alimenté avec la PSU102, est un excellent DAC, d’une impressionnante fluidité, d’une profondeur et d’une aération peu communes, capable de dessiner une scène sonore d’une immense précision en profondeur et latéralisation, avec une résolution ultra fine qui permet de discerner chaque objet sonore comme s’il était à la fois parfaitement détouré et totalement en cohérence avec l’ensemble. Avec l’alimentation à découpage fournie en standard, l’aération est bien là, mais l’appareil est plus nerveux, moins ouvert ; le son est moins posé, le bas du spectre moins tonique, la restitution plus crispée. Et pourtant, comme on dit au stade, les fondamentaux sont là, avec un résultat déjà séduisant. Une fois réinjectée la PSU102, impossible de revenir en arrière, « l’effet waouh » est imparable et immédiat. Un mot encore pour préciser que la réussite est rarement le fruit du hasard. Preuve en est avec ce DAC hautement musical et mature, fruit de plus de quarante ans d’expérience du studio pour apporter à l’auditeur LE son voulu par l’ingénieur mastering. Pas plus, pas moins.

2 produit.s concerné.s
4.7
sur 5
1
avis
Weiss DAC204 vignette détourée
Sur commande

Weiss DAC204

DAC
3.600€ TTC
4.8
sur 5
5
avis
Weiss PSU102 vignette détourée
Sur commande

Weiss PSU102

Alimentation
2.800€ TTC
sur 5
avis

Autres reviews sur ce même produit

Articles du même reviewer

Avis Client

François
F.
du
27/09/2022
Étoile pleine de couleur orange pour la notation de 1877.audio
Étoile pleine de couleur orange pour la notation de 1877.audio
Étoile pleine de couleur orange pour la notation de 1877.audio
Étoile pleine de couleur orange pour la notation de 1877.audio
Étoile pleine de couleur orange pour la notation de 1877.audio
Expérience globale : 5/5
A recommander sans hésitation, ça a été un réel plaisir d'échanger avec Jean-François

Revendeur officiel

Logo Aequo Audio
Logo Artnovion
Logo B.audio
Logo Bassocontinuo
Logo CAD
Logo C.E.C.
Logo Cos Engineering
Logo Diptyque Audio
Logo Estelon
Logo Gigawatt
Logo Grimm Audio
Logo Halcro
Logo Innuos
Logo Isoacoustics
Logo Jorma
Logo Kubala Sosna
Logo Marten
Logo Mola-Mola
Logo Playback Designs
Logo Qobuz
Logo Roon Labs
Logo Silent Angel
Logo Supra
Logo Trilogy Audio
Logo Verity Audio
Logo Vermeer Audio
Logo Vivid Audio
Logo Weiss
Logo Williwaw

Copyright 2021|2024 - Tous droits réservés